dossier de candidature pour les concours de la FPH

public PUBLIC :

Tout professionnel remplissant les conditions statutaires pour concourir au titre de la fonction publique : IFCS, EHESP, CSS

public DURÉE :

4 jours : 2 fois 2 jours
Dates à négocier avec les établissements, selon les dates des concours

public LIEU :

dans nos locaux (Sèvres, 92, métro 9) ou en INTRA

programme Programme :

Module 1 : élaborer et formaliser son dossier professionnel/de candidature
Comprendre les attentes du jury : savoir lire, analyser et intégrer le contenu de l’article spécifique aux conditions de l’épreuve d’admission. Chaque candidat muni du texte de référence sera capable de traduire le contenu des attentes du jury dans le but d’effectuer une introspective personnelle de son parcours professionnel

Construire le dossier professionnel écrit : le CV, le parcours professionnel, le projet professionnel. Chaque composante du dossier est analysée : définition et objectif de chacune de ces parties, faire les liens entre les différentes parties en analysant son parcours professionnel et ce qu’il engage en terme de compétences, apprentissages, fil conducteur.
Formaliser ses représentations, motivations pour une nouvelle fonction en lien avec ses valeurs, dans un cadre contraint et réglementaire.

Elaborer ses orientations professionnelles, les centres d’intérêt et leur traduction mises en perspectives dans la fonction désirée.

En fin de session, le candidat est capable de construire l’ossature de son dossier qu’il aura à réaliser dans l’inter-session.

Module 2 : maitriser son expression orale

Soutenir son dossier professionnel : savoir convaincre. Prendre la parole pour convaincre s’avère souvent cause de trac. Il est dangereux car il inhibe et affaiblit la force de son discours. En se préparant dans la structuration de son propos, donc en apportant de la fluidité dans le discours il est plus aisé de convaincre. Exercice de construction de son propos.

Mener efficacement un entretien professionnel : savoir argumenter et démontrer ses connaissances. Il s’agit d’apprendre à soutenir l’attention de l’auditoire en s’appropriant les techniques de la parole persuasive. Savoir dompter les effets des mots : structuration du discours, fluidité, mots d’accroche et adapter, argumentation pertinente.. ; ainsi que les effets positifs de la communication non verbale : position du corps, gestuelle, maîtrise de la respiration…prise de parole en public.
En fin de session le candidat aura au moins expérimenté deux fois cette épreuve orale